L'arrivée du covid a bouleversé l'ordre mondial. Les mouvements et les regroupements étant désormais restreints, les touristes perdent l'accès à quelques sites merveilleux. La raison de ce blocage réside dans la fermeture des frontières de certains pays. En Afrique, quelques pays sont concernés. Et cet article fait le point des beaux espaces africains auxquels les touristes ne pourront pas accéder.

Le territoire botswanais

Ce terrain parfait pour le safari ne sera malheureusement pas accessible pour l'heure. C'est une situation qui retranche de beaux espaces à visiter. Le pays dispose en effet de parcs nationaux avec une faune unique. Le parc de Chobe est une preuve de cette richesse naturelle. En dehors de ces parcs, on note aussi le Delta de l'Okavango. Survolé en hélicoptère, il offre une vue magnifique sur la nature. Les eaux se mélangent à la verdure et l'image qu'on en garde est belle. Le désert du Kalahari est aussi parmi ce que la nature botswanaise offre de beau.

La terre algérienne

Le pays demeure fermé aux touristes en raison de la pandémie. C'est une situation regrettable d'autant plus que le territoire est parsemé d'endroits magnifiques. Les reliques de la progression de l'islam dans le pays sont des choses à y découvrir. Les grandes mosquées Hassan Pacha à Oran et celle d'Alger constituent une partie de ces reliques. Cependant la beauté de l'Algérie, c'est aussi sa nature. Cette dernière offre principalement des oasis comme à Djanet. Les montagnes alentours portent des marques retenant l'attention. Aussi, la structure des casbah à Alger sont propices pour des balades urbaines.

L'espace angolais

C'est une destination touristique de plus qui est arrachée aux touristes par la pandémie. Le pays en étant fermé, empêche d'accéder au musée Fortaleza à Sao Miguel. Le paysage montagneux de Miraduro da Lua constitue un bon terrain d'escapade. Des parcs à l'exemple de Ulengo Center s'ajoutent à la liste d'attraction du territoire. Les amoureux des vagues, pourraient apprécier la plage de Sangano.